samedi 8 août 2015

Confiture de lait à la cassonade

    J'aime beaucoup la confiture de lait, une  spécialité culinaire dont l'origine est assez difficile à définir. On en trouve des traces dans de nombreuses parties du monde. Pour moi elle a surtout des accents Sud-Américains (Dulce de Leche) et Normands. C'est une vrai gourmandise, simple et réconfortante.

    J'ai décidé de me faire ma propre recette car souvent je trouve les produits vendus trop sucrés et souvent aromatisés à la vanille. Ce qui fait que je n'en achète que très rarement vu qu'ils ne me conviennent pas tout à fait. Je me suis mis à chercher des recettes sur internet, on en trouve de très nombreuses, avec des proportions d'ingrédients variables. Par exemple pour le sucre on trouve des dosages allant de 250g à 500g.

    J'ai compilé toutes les informations et décidé de mélanger plusieurs recettes pour ce premier essai. Je me suis particulièrement inspiré de deux recettes. Celle-ci pour les instructions et l'utilisation du bicarbonate de soude et celle-là pour l'utilisation de cassonade.

   J'ai choisi cela car j'aime bien le goût du sucre roux et j'étais curieux d'essayer cet ingrédient dans une confiture de lait. Je n'en ai pas mis une trop grande dose pour cette première tentative. Selon les commentaires, le bicarbonate favorise la coagulation des protéines de lait.


Ingrédients :
- 200g de sucre
- 75g de cassonade
- 1 litre de lait frais entier
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude


Préparation de la recette :


    Dans une grande casserole verser le sucre blanc puis la cassonade. Ajouter le bicarbonate de soude puis bien mélanger.

Mélange des sucres + bicarbonate. 


    Verser le lait par dessus et bien mélanger au fouet pour dissoudre les sucres.


Sucres dissous dans le lait.

    Porter à ébullition. Puis baisser le feu sur une intensité très basse.

Mélange à ébullition.


    A partir de là, il va falloir faire preuve de patience. Il faut laisser le lait réduire tranquillement en remuant régulièrement. Une terrible odeur de lait concentré se dégage durant la cuisson. :)

Juste après ébullition.


    La préparation va se colorer de plus en plus, prenant une teinte caramel. Le temps est variable en fonction de la force de votre cuisson.





    Quand la couleur devient bien foncée et que le liquide épaissit bien, rester près de la casserole pour remuer plus régulièrement. Cela pour éviter que la confiture n'accroche dans le fond.



Fin de cuisson.

    Pour bien évaluer quand la confiture est prête, j'ai utilisé la même technique que pour mes confitures aux fruits. J'en prélève un peu que je dépose dans une coupelle. Je laisse refroidir et je vois si la consistance me plaît. Astuce : mettre auparavant la coupelle au réfrigérateur pour une prise rapide. ;)


Ramequin froid pour évaluer la consistance.

    Verser dans des pots en verre très bien lavés. Fermer en vissant un couvercle hermétique. Tout en tournant, appuyer au centre de façon à faire un "vide d'air". Serrer très fortement le couvercle. Retourner ensuite les pots pour les laisser refroidir à température ambiante. Une fois bien refroidis, c'est terminé. On fait environ deux pots de confiture de taille moyenne avec un litre.



Pots de confiture de lait.

    Il ne reste plus qu'à déguster cette confiture de lait avec des crêpes, du pain, des entremets,..... Je ne connais pas le temps de conservation, je vais laisser mes pots dans un endroit où je pourrai les voir souvent. Après ouverture il faudra conserver le pot au réfrigérateur.



Aspect de la confiture froide.

    Le résultat est vraiment satisfaisant. Je ne pense pas changer les dosages pour cette recette basique. La confiture de lait est très bonne, pas trop sucrée et avec une douceur lactée excellente. La cassonade donne un peu de goût, ressenti derrière celui du lait. Elle donne une belle couleur ambrée, foncée. Je ne pense pas en mettre plus les prochaines fois sinon ce sera trop foncé. Je n'ai pas envie que cela ressemble à de la mélasse.



Etalée sur du pain d'épices.


    Si l'on veut une couleur plus claire, blonde, il ne faut mettre que du sucre blanc. Sur les photos on dirait que la confiture est cristallisée mais en réalité pas du tout. Je suis vraiment content, je ne pensais pas que la confiture de lait était aussi simple à faire. Cette recette nécessite seulement de s'armer de patience mais on est bien récompensés par cette onctueuse douceur. :)

Mélangée à un fromage blanc 0%.
08/08/2015

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire