mardi 22 septembre 2015

La Paille d'Or aux framboises (170g) par LU

    Un autre produit fabriqué par LU, appartenant au gigantesque groupe Mondelēz. J'aime bien cette marque, elle propose une très grande gamme permettant de varier. La Paille d'Or est assez emblématique de LU. Cette spécialité date de 1905, il s'agit d'une gaufrette garnie de confiture, la version originale était proposée avec une confiture à la framboise. Je ne sais pas si la pâtisserie appelée "Paille à la confiture" est inspirée de la Paille d'Or ou si c'est l'inverse. La gamme a connu, depuis son origine, des variations avec de nouvelles saveurs et des déclinaisons (format, flûtes,...).

    Ici, l'article concerne la Paille d'Or aux framboises, la version classique donc. Après la version fraises et fraises des bois j'ai voulu retrouver la recette primitive. Le produit est présenté dans une boîte en carton rectangulaire peu épaisse. La boîte est principalement blanche et rouge. Le logo LU est imprimé à gauche en très gros, accompagné de dessins de Paille d'Or. A droite se trouve une partie blanche occupant environ les deux-tiers de la face avant. On peut y lire le nom du produit (avec la variété, noter la mention "originale") en haut puis une suggestion de présentation est bien visible en dessous. Elle comporte des biscuits accompagnés de quelques framboises fraîches et à droite une poignée d'autres framboises. En bas à gauche de cette partie blanche se trouve une petite indication énergétique. 

Boîte vue de face.


    Le dos de la boîte, blanc, comporte trois grandes parties. A gauche, la première présente LU et la Charte Harmony. On trouve ensuite une deuxième partie avec le nom du produit, une idée de goûter à base de Paille d'Or et le tableau des valeurs nutritionnelles. Le dernier tiers nous invite à rejoindre la page Facebook de LU pour suivre l'actualité et présente les spécificités de la Paille d'Or aux framboises, le tout avec l'illustration du "tas" de framboises déjà vu en face avant.


Boîte vue de dos.

    La face supérieure de la boîte reprend à peu près les mêmes éléments, disposés différemment.


Dessus.


    En dessous on trouve le poids net, la liste des ingrédients, les conseils de conservation, les coordonnées de Mondelēz ainsi que celles de son service consommateurs et le code-barres.


Boîte vue de dessous.



    Du côté droit on trouve les consignes pour jeter correctement l'emballage. Il y a aussi une indication pour signaler que la boîte doit être ouverte de ce côté-ci.

Vue de droite.



    L'autre face affiche la DLUO et le numéro de lot à gauche. A droite on retrouve le logo LU avec le nom du produit.


Face gauche.




Liste des ingrédients :


    Une douzaine d'ingrédients au total, bien moins que dans la Paille d'Or aux fraises et fraises des bois. Le premier ingrédient est le sirop de glucose-fructose, on n'a donc pas vraiment affaire à un produit céréalier malgré l'aspect "biscuit". Les framboises représentent 37% du total. La farine de blé arrive en troisième, à hauteur de 32,4%. 

    J'ai comme l'impression qu'il y a un truc bizarre. Si le sirop de glucose-fructose est en premier, il compte alors pour au moins 37%. On m'a toujours dit que les ingrédients étaient listés dans l'ordre des proportions. Donc : 37 + 37 + 32,4 = 106,4. Je ne comprends pas tout. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne, je suis preneur. :)


    Le reste des composants est présent en quantités moindres. Du sucre, 4,5% de groseilles,...... La présence de lait et de jaune d’œuf en poudre sera rédhibitoire pour les végétaliens.


    Pas de produit chimique au nom obscur, on trouve 41,5% de fruits au total. La composition donne confiance, elle est assez naturelle. Pas d'arôme ni de colorant ajoutés, pas d'huile de palme.


Informations nutritionnelles :


    Les informations sont données pour 100g et pour une portion de 6 bâtonnets de Paille d'Or (21g).

    C'est un produit qui apporte essentiellement des glucides. 84g pour 100g de produit, avec 55g de sucres "rapides". Ce n'est pas vraiment surprenant car le sirop de glucose-fructose est le premier ingrédient présent. Très peu gras, il y a seulement 1,1g de lipides dans 100g de Paille d'Or framboises. 

    Avec 370kcal aux 100g cette spécialité n'est pas trop calorique, le fait que l'on puisse facilement portionner les Pailles d'Or sera très apprécié des gens surveillant leur ligne. :)


Ouverture et dégustation :

    On ouvre la boîte par le côté. On trouve quatre sachets en plastique argenté et brillant. Chaque sachet est orné du logo LU en couleurs ainsi que du nom du produit. On trouve également la DLUO et les numéros de lot. Il forme un pavé solide et léger.

Sachet de Paille d'Or.




    Le plastique constituant les sachets est fin, on le déchire aisément. Pas de surprise, comme pour les autres variétés, le conditionnement est identique. A l'intérieur d'un sachet se trouvent douze biscuits de Paille d'Or attachés trois par trois et répartis en quatre couches. Les côtés des biscuits ont un peu tendance à s'accrocher au sachet à cause de la confiture collante.

Contenu d'un sachet.


    Pas de surprise, le produit ressemble fortement aux Pailles d'Or précédemment goûtées. Chaque biscuit est composé de deux fines couches des gaufrettes enserrant une mince couche de confiture. La forme des gaufrettes fait penser à celle de la tôle ondulée (avec cinq "vagues"). Elles sont fines, de couleur pâle. Légèrement dorées, et brillantes. Je pense que le nom vient de cet aspect. Au milieu de chaque gâteau se trouvent deux "rubans' affichant respectivement "Paille d'Or" sur l'un et "LU" (deux fois) sur l'autre.

    Les biscuits se séparent aisément les uns des autres, la confiture les retenant un peu. Ils sont très légers, fins, aériens. Suffisamment solides pour permettre leur préhension sans casser mais sensibles aux chocs. La confiture à l'intérieur a un aspect épais malgré la fine couche qu'elle représente. Elle est translucide, brillante. Sa couleur est un rouge soutenu mais éclairci du fait de sa transparence. Comme d'habitude, la confiture colle aux doigts, mieux vaut donc toujours essayer d'attraper les Pailles d'Or bien au centre pour éviter ce petit désagrément.

    L'odeur générale du produit est très appétissante. On sent une très bonne odeur de framboise assez sucrée mais légère. Le parfum de framboise est naturel et acidulé, on la reconnait très rapidement. L'odeur du biscuit est complètement occultée par celle de la confiture de fruits.


Trois Pailles d'Or aux framboises

Vue de face

Vue de côté.



    Les Pailles d'Or sont vraiment une spécialité savoureuse. Les gaufrettes sont toujours aussi croustillantes, offrant très peu de résistance sous la dent. Elles sont sèches et cassantes puis fondent rapidement en bouche sans révéler de saveur vraiment marquante. Le goût de la gaufrette est bon mais sans plus. Son intérêt est plutôt d'apporter une structure, une texture plutôt qu'une vraie saveur.


    Le goût de la confiture est lui beaucoup plus affirmé. On ressent très bien le parfum de la framboise, sucré mais sans excès. La confiture est douce et acidulée. Le goût fait naturel, il pourrait être plus prononcé. Le goût se prolonge longtemps, laissant une sensation très agréable.

    Les deux éléments fondent en bouche rapidement, cela donne quelque chose de réellement très bon. La recette originale de la Paille d'Or est vraiment un plaisir à retrouver. En croquant dans ces petits gâteaux je repense immédiatement aux pâtisseries artisanales. :)

Paille d'Or aux framboises.



    C'est vraiment un très bon petit gâteau, fin et délicat. Très léger mais relativement rassasiant grâce au volume des gaufrettes, facile à déguster. La saveur naturelle fruitée est vraiment réussie. Elle est bien sensible mais se sent moins que dans la variété fraises et fraises des bois. La confiture est sucrée, compensant largement l'acidité de la framboise, le biscuit aide à ne pas saturer. Ce n'est pas écoeurant du tout quand on la mange par petites bouchées.

    Le goût léger du fruit pourrait être rehaussé par un arôme naturel mais je pense que le dosage conviendra à de nombreux gourmands. La recette séculaire est une référence dans le domaine des biscuits industriels. Délicieux et très pratique à emporter malgré une fragilité de la gaufrette. La dégustation génère un peu de miettes et le fourrage ne fond pas sous l'action de la chaleur, pas de crainte que les enfants ne se salissent trop avec.

    Je suis satisfait par ce produit traditionnel. Bien que sans surprises il me fait bien bien plaisir, les textures et goûts se marient parfaitement. Le goût de la framboise est somme toute assez rare parmi les produits disponibles en rayons, ce produit de LU lui offre une bonne mise en valeur. Il est intéressant de noter qu'aucune marque de distributeur ne propose de produit équivalent. Le procédé de fabrication doit être trop difficile à maîtriser.

20/06/2015

4 commentaires :

  1. autrefois, la confiture sortait presque aux extrémités. Or sur les produits que j'ai en main, et comme sur les photos on constate du vide; j'ai en mémoire une époque où on avait la sensation de beaucoup plus de confiture. Alors: économies où fabrication délocalisée?

    RépondreSupprimer
  2. Intéressant. J'ai trouvé un avis de 2003 et la composition indiquée est sensiblement la même qu'à l'heure actuelle.

    http://www.ciao.fr/LU_Paille_d_Or_framboise__Avis_542551

    Alors serait-ce seulement une impression de votre part ou un fait réel ? Mystère....

    RépondreSupprimer
  3. Sauf erreur de ma part, il me semble que les quantités des ingrédients sont en quantités mises en oeuvre. Donc pour un biscuit si tu met de l'eau dans ta pâte, elle s'évapore à la cuisson. Mais elle est incorporée à la base donc fait partie des 100% de la recette mais n'apparait pas sur les ingrédients

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, je ne suis pas parfaitement au fait des réglementations régissant les informations. Je vous conseillerai de vous tourner vers ce site où il y a de véritables experts en ce domaine. :)

    http://fr.openfoodfacts.org/

    RépondreSupprimer