mardi 19 avril 2016

Eredeti Gulyáskrém Csípős (160g) par Univer

    Voici un produit peu commun dont j'ai fait l'acquisition lors d'un séjour à Budapest (Hongrie). Je cherchais quelques articles typiques à ramener du pays des Habsbourg et en me promenant dans un SPAR, la vue de ces tubes métalliques suscita ma curiosité. Le fanion hongrois et l’utilisation du terme "magyar" achevèrent de me convaincre. Il y avait deux versions en rayon et mes connaissances en hongrois ne me permettant pas de comprendre quelle sauce était la plus "authentique".

    De retour à la maison j'ai entrepris quelques recherches pour en savoir plus sur cet article. Je me suis vite rendu compte qu'évidemment j'ai pris celui qu'il faillait éviter..... Ne pouvant me fier qu'au dessin je me suis fait avoir. Ce tube métallique est un produit de la société hongroise Univer Product PLC dont les origines remontent à 1948. Elle s'appelait Kecskeméti Agricultural Cooperative Society avant de prendre le nom Univer dans les années 1960. Elle propose des aliments variés, imprégnés de la gastronomie magyare, allant des sauces aux confitures en passant par la nourriture pour bébé ou encore les boissons.

    La Eredeti Gulyáskrém Csípős fait partie de la gamme Hungarian Flavours (Magyar Ízek) et plus précisément des Goulash Pastes. Ce sont des pâtes servant à confectionner des goulashs qui sont des plats typiquement hongrois. Il y a deux variétés, la Csemege (original) et la Csípős (spicy). Chacune est disponible en trois formats de tubes (70g, 160g et 240g). J'ai opté pour la taille intermédiaire. :) Le tube en métal est peint en orange vif et fermé par un bouchon en plastique rouge. On pense un peu à un tube de dentifrice ou de concentré de tomate. :) Si on le tient à l'horizontale on peut voit la variété à l'extrémité gauche. Donc pour les incultes comme moi j'explique. Flammes sur fond rouge est plus piquant que flammes sur fond blanc..... C'est clair ? :) On a ensuite le nom du produit avec un dessin d'un personnage traditionnel. La variété est précisée en blanc en bas. L'extrémité droite comporte le logo de la marque et le nom de la gamme.


Tube de Eredeti Gulyáskrém Csípős.


    De l'autre côté on a à nouveau le dessin représentant la variété et d'autres éléments connus. On trouve en plus le code-barres, la liste des ingrédients, les informations nutritionnelles, les conseils de conservation, les coordonnées de la société et de son service consommateurs. Il y a aussi le poids net et les consignes pour bien se débarrasser de l'emballage, notons le logo du label Point Vert.


Dos du tube.


Liste des ingrédients :



    C'est limpide ? Bon, je suis gentil, je recopie la liste en français pour les non magyarophones. :)

paprika brut doux, paprika pritamin, sel (moyenne : 11,5%), oignon, purée de tomates, huile végétale, eau, exhausteur de goût (glutamate monosodique), sucre, amidon de maïs modifié, épaississant (gomme xanthane ), épices et extrait céleri, acidifiant (acide citrique), conservateurs (sorbate de potassium, métabisulfite de potassium), feuilles de laurier. *Contient du dioxyde de soufre

    
    Les deux premiers composants de ce produit sont du paprika doux puis du paprika printamin. Ce deuxième est plus pimenté que le premier. On a ensuite 11,5% de sel ce qui est très élevé. Retour des légumes avec des oignons, de la purée de tomate et de l'huile végétale (origine non spécifiée). Après l'eau il s'agira surtout d'additifs et d'aromates. Notons la présence de glutamate monosodique et des conservateurs E202 et E224.....

    Mon sentiment est partagé car on n'a beaucoup d'ingrédients simples mais aussi un certain nombre de composants chimiques et/ou sujets à caution. Par ailleurs le taux de sel me paraît très élevé. En tout cas cet aliment est végétarien et même végétalien. ;)



Informations nutritionnelles :


    La valeur la plus haute concerne le sel, il y en a 11,5g pour 100g de cette pâte. On a ensuite 7,2g de lipides mais très peu d'acides gras saturés (0,7g). Viennent après 5,8g de glucides dont 3,9g de "sucres rapides". On a aussi 4,1g de fibres et 4,7g de protéines. La valeur énergétique s'approche de celle de ketchups : 116 kcal pour 100g.


    À part le sel les autres valeurs ne me choquent pas, de toute façons ce produit n'est pas fait pour être consommé tel quel. Pour information, j'ai rempli sa fiche sur Open Food Facts, ce qui permet de le comparer à d'autres aliments. ;)



Ouverture et dégustation :


    Il est aisé de dévisser le bouchon car il ne glisse pas les doigts grâce aux stries présentes sur son pourtour. Le tube est hermétiquement scellé, il suffit de se servir de la pointe située dans le bouchon pour le percer.






Tube ouvert. :)


    Il faut ensuite le presser légèrement pour en faire sortir doucement son contenu. Il s'agit d'une pâte épaisse de couleur orange vif. Rappelons qu'il n'y a pas de colorant ajouté, seuls les légumes donnent la teinte. La pâte est légèrement brillante car humide. Elle s'écoule sans problèmes et est facile à doser. Le texture est fine et homogène, la crème s'étale bien avec la lame d'un couteau. Son aspect me fait penser à un double concentré de tomates mais orange et plus fluide.





    L'odeur qui s'élève de la sauce est plutôt relevée sans être agressive. On sent d'abord le paprika doux, naturel et bien identifiable. Puis le parfum devient plus pimenté, chaud mais on est quand même loin du Tabasco. Une dimension légèrement vinaigrée, acide est présente à l’arrière-plan. Cela me fait à nouveau penser au concentré de tomates.

Eredeti Gulyáskrém Csípős sur une galette Bjorg.


    J'ai d'abord choisi de consommer la Eredeti Gulyáskrém Csípős de façon nature, pour ne pas la dénaturer. :) La pâte présente une texture douce et lisse. On sent la pulpe des légumes, fine. C'est à mi-chemin entre le ketchup Heinz et le double concentré de tomates. J'aime bien, car ce n'est pas trop dense et ça ne fond pas non plus tout de suite vite en bouche, légèrement velouté.

    On sent en premier les saveurs de la tomate et du paprika. C'est doux et légèrement acide à la fois, très plaisant. Une forte perception du sel vient ensuite anéantir le goût des deux premiers ingrédients. Le piment monte progressivement et plus puissamment que l'odeur aurait pu le laisser penser. C'est bien chaud et relevé mais quand le feu du piment s'atténue on ressent à nouveau le sel. On reste finalement sur une note à la fois épicée et (fortement) saumâtre..... Pas très très bon mais pas horrible non plus. :) La force du sel empêche d'apprécier les différentes épices et aromates présents.

    Après ce premier essai un peu décevant je me suis dit que ce n'était sans doute pas la façon optimale d'utiliser ce produit. En effet, il vaut mieux plutôt s'en servir pour réaliser de bons petits plats parmi lesquels on citera en premier le célèbre plat national hongrois : le goulash. J'adore cette soupe qu'on peut décliner à l'envi. J'en profite pour glisser une adresse à Budapest le Castro Bistro. Vous pourrez y déguster un délicieux goulash à moins de quatre euros. ;) On trouve par ailleurs sur le site du fabricant une recette de goulash qui m'a l'air bien tentante.

Servie avec ce pâté Tulip on frise l'hypertension !


    N'ayant pas les ingrédients ni le temps pour confectionner un régal pareil j'ai trouvé d'autres usages à ma gulash paste. ;) Je l'ai par exemple simplement diluée dans des soupes pour les aromatiser et les relever. Et là c'est bien meilleur ! Oublié le premier contact qui m'avait désappointé. Consommée chaude cette pâte révèle pleinement son potentiel, on sent le paprika qui rappelle bien le goulash, le piment devient plus puissant et apporte un piquant intense mais finalement très appréciable dans ce genre de plats réconfortants.  :) Comme le condiment est dilué on ressent beaucoup moins le sel, on l'oublie même. On sent un subtil mélange d'épices parfumant le breuvage, autre fait notable la Eredeti Gulyáskrém Csípős peut servir à apporter de la couleur. ;)


Soupe maison avec Eredeti Gulyáskrém Csípős.


    Deuxième utilisation sympa (et simple) que je vous propose. Se servir de cette spécialité pour cuisiner des féculents. Carrément diluée dans l'eau de cuisson du riz ou des pâtes elle permet de les colorer et de les épicer de manière délicate. Je vous conseille d'essayer, en plu il n'y a même pas besoin de saler. On peut aussi faire un bouillon pour préparer un risotto au paprika. Excellent et original ! Attention à ne pas surdoser car sinon ce produit dUniver pourra se montrer impitoyable et vous brûler le palais !


Riz cuit dans de l'eau contenant de la goulash paste.


    J'ai également envisagé de faire des marinades et des dahls avec mon tube. :) Je l'ai quand même principalement utilisé dans des soupes (maison ou non) et en toasts (chauds et froids). Comme la saveur est forte il suffit d'une fine couche pour bien sentir son goût et ça évite au passage d'être submergé par le sel. ;) Finalement je suis très content de ma découverte. Même si je n'ai pas pris la sauce originale la version Csípős mêlant douceur du paprika et puissance épicée du piment m'a permis de me régaler en de nombreuses occasions. Je serais quand même ravi de pouvoir tester l'autre variante. ;)
Risotto paprika et tomate home-made. :)

19/04/2016

3 commentaires :

  1. Là, je me sens comme motivée pour en mettre dans un plat de pâtes, mais avec une pointe de crème fraîche pour adoucir.

    RépondreSupprimer
  2. Merci mais où puis-je en commander ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être sur une boutique en ligne de spécialités hongroises.

      Supprimer